L’Institut Ricci de Taipei et le mensuel Renlai nous ont convié à une série de concerts de “fusion” pendant l’été dont celui de vendredi était le dernier opus. Tablas, guzheng, piano, contrebasse, sarod et cajon, timbres et clochettes, tambour de basque et pied de micro. Tout y était. Groupes de qualité, auditoire attentif et enthousiaste… À quand les prochains ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :