Mc Do, Venez comme vous êtes !

En rentrant en France, j’ai trouvé les Mc Do un peu déserts. A Taïwan il est trois heures de l’après-midi et celui de Guting est plein. Je fréquente parfois ce genre de lieux pour fuir la monotonie de la maison et l’ambiance feutrée, mais payante des cafés de Taipei. Le spectacle que j’ai sous les yeux en ce moment me décide à rédiger ce petit billet.

Devant moi, six mamies ont squatté une grande table et après avoir y avoir répandu consciencieusement le contenu de leurs sacs s’emploient maintenant à tricoter patiemment l’une un pull pour le petit neveu, l’autre un chausson, la troisième une écharpe. La curiosité est cette vieille dame très distinguée aux cheveux de neige, engoncée dans un manteau fleuri de soie violette et portant des baskets Addidas flashy. Qu’est-ce qu’elles font ? Elles discutent pendant que leurs petits enfants courent à côté.

Ma tête de blanc me permet de saisir quelques bribes de leur conversation qui roule et touche au passage de nombreux sujets tels que les gosses, les préoccupations quotidiennes, l’utilité de tel point par rapport à un autre, la bouffe évidemment. La conversation quoi, agréable et dépourvue de toute cette pédanterie que peuvent avoir certaines discussions dites “sérieuses”.

On voit des hommes d’affaire en costume qui s’arrêtent quelques minutes profiter d’un café et de l’Internet, des petits groupes d’étudiants qui mettent la dernière main à un projet, d’autres qui font un échange linguistique, des endormis, des presque endormis, des amoureux partageant avec quelques étincelles dans les yeux une barquette de frites…  Pour quelques kuai,on peut profiter d’une grande table, travailler tranquillement et rencontrer des gens. Pourquoi se priver ?

Ce que j’aime beaucoup ici, c’est le contact que l’on peut avoir avec les personnes âgées. Contrairement à l’Europe, elles font partie intégrante de la vie sociale. Les chinois n’aiment pas inviter chez eux. Ils se retrouvent donc à tout moment dans les cafés ou les restaurants fast food,enfin rendus à leur fonction première de lieux de sociabilité pour prendre un verre ou discuter du temps qu’il fait. C’est ce qui fait tout le sel de la vie en Asie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :