archive

Archives de Tag: 台灣

Le 28 février est une date spéciale à Taïwan, référence douloureuse à un passé resté vivant dans la mémoire collective. Voici un lien vers l’article écrit sur ce blog il y a un an que je réactualise.

En 1945, les japonais se retirent de Taïwan après 50 ans de colonisation. L’UNRRA (United Nations Relief and Rehabilitation Administration) confie l’administration de Taïwan au Kuomintang, alors allié des États-Unis. Si le retour à la mère patrie est tout d’abord accueilli assez favorablement par les formosans, l’administration nationaliste qui utilise les ressources de l’île pour mener la lutte sur le continent est de plus en plus critiquée pour sa gestion catastrophique du pays. En effet, Taïwan a pris durant la colonisation japonaise une orientation tout à fait différente de la Chine continentale sur les plans culturel, économique et social. La plupart des gens âgés de plus de 50 ans ne parlent ni ne comprennent le mandarin et ont reçu une éducation entièrement en japonais. Les difficultés de communication, une corruption endémique, la pratique courante du népotisme, une politique autoritaire ainsi qu’une mauvaise gestion économique sont autant de facteurs qui creuseront un fossé de plus en plus grand entre les habitants de l’île et la nouvelle administration nationaliste. Read More

Bambou de 509 mètres et fierté taïwanaise, la Taipei 101 a perdu son titre de tour la plus haute du monde en 2008 lorsque la Burj Khalifa lui a damé le pion, c’est fou comme les émirs manquent de délicatesse.Pour ceux qui confondent toujours Taïwan avec la Thaïlande, je tiens à préciser que seulement 23 États sur les 193 membres des Nations unies reconnaissent la République de Chine sur le plan international. Ce qui donne tout son sel à une analyse freudienne fort répandue parmi ceux qui pratiquent la psychologie de comptoir, mais que par pudeur que je ne vous restituerai pas ici.

Cette galerie contient 10 photos.

九份 Jiufen Jiufen est une charmante petite ville de bord de mer, du côté de Yilan. Très touristique, on y trouve un marché couvert rempli de choses délicieuses, et des restaurants où il fait bon s’arrêter le temps d’un plat de fruits de mer, pour profiter du calme et de la vue imprenable sur le …

Lire la Suite

Cette galerie contient 10 photos.

十份 - Shifen Après une heure de voiture et quelques embouteillages plus tard, nous arrivons à Shifen en plein cagnard avec la joyeuse bande de hongkongais arrivée la veille. Pour quelques yuan, on gagne le droit d’admirer les chutes d’eau, de prendre quelques photos et de se reposer un peu. Un vieux train passe près …

Lire la Suite

En 1945, les japonais se retirent de Taïwan après 50 ans de colonisation. L’UNRRA (United Nations Relief and Rehabilitation Administration) confie l’administration de Taïwan au Kuomintang, alors allié des États-Unis. Si le retour à la mère patrie est tout d’abord accueilli assez favorablement par les formosans, l’administration nationaliste qui utilise les ressources de l’île pour mener la lutte sur le continent est de plus en plus critiquée pour sa gestion catastrophique du pays. En effet, Taïwan a pris durant la colonisation japonaise une orientation tout à fait différente de la Chine continentale sur les plans culturel, économique et social. La plupart des gens âgés de plus de 50 ans ne parlent ni ne comprennent le mandarin et ont reçu une éducation entièrement en japonais. Les difficultés de communication, une corruption endémique, la pratique courante du népotisme, une politique autoritaire ainsi qu’une mauvaise gestion économique sont autant de facteurs qui creuseront un fossé de plus en plus grand entre les habitants de l’île et la nouvelle administration nationaliste.

Read More